Demande d'ajout d'un Calendrier


#1

En me connectant à la version Alpha 0.55 de CaliOpen,j’ai remarqué qu’il n’y avait que deux choix possibles : Discussion et Contacts.
Par rapport à d’autres Messagerie, il manque le choix Calendrier (Utile pour planifier des RDV avec ses contacts).


#2

Je pense qu’on s’éloigne un peu du cœur de caliopen mais on peut en discuter.

Pour avoir une idée de l’intégration, avez-vous un exemple de messagerie web qui intègre un calendrier directement dans l’app mail ?


#3

Je pense qu’on s’éloigne un peu du cœur de caliopen mais on peut en discuter.

Certes Caliopen est destiné à la communication mais si l’on veut que caliopen soit massivement utilisé on ne pourra pas, à terme, faire l’économie des fonctionnalités agendas et taches.

Peut être que les alpha testeurs de caliopen ont une autre façon de gérer leurs agendas et leur taches, mais il y a tout de même une partie non négligeable de la population qui se sert de ces deux fonctionnalités, notamment pour travailler.

Si aujourd’hui il est difficile de quitter un webmail bien connu c’est sans doute aussi parce que l’on ne trouve pas un équivalent mail/agendas/tâches si facilement.

Néanmoins, on peut voir des intégrations dans plusieurs solutions connues comme fastmail, zimbra, roundcube, zarafa, 1&1, sans parler du plus gros et du plus connus des webmails.

Alors certes ce n’est pas une priorité absolu pour le moment mais il faudra bien se pencher sur la chose un jour ou l’autre et je serais curieux de voir ce que donnerait une étude de marché sur ces fonctionnalités.


#4

On peut parler de Gmail, mais justement l’agenda n’est pas intégré au mail, c’est une app indépendante. Mais on peut voir le tout comme faisant partie de la google suite.

Il n’est pas exclu que Caliopen embarque un calendrier tôt ou tard.


#5

Salut,

Désolé, je ne suis pas du tout d’accord ! Surtout, que personne (ni les demandeurs ni les dev) ne prenne ça mal, ce n’est que mon avis, mais comme le souligne Julien l’agenda, même chez gmail, est une appli à part.

Si Caliopen se veut différent de ce qui existe, ça doit surtout être pour faire perdre certaines mauvaises habitudes. Or, comme je l’ai dit ailleurs, la philosophie des premiers concepteurs d’Unix (Gnu/Linux est un Unix Like) était “on ne fait qu’une chose, et on la fait bien”. Une appli pour le mail, une autre pour l’agenda. Ça n’empêche pas d’ouvrir les deux en même temps si on veut, et basculer de l’une à l’autre est simple, et chaque appli peut ainsi garder des interfaces pratiques, très complètes sans être complexes.

La mode actuelle est d’avoir des usines à gaz qui font mail, calendrier, tondent la pelouse et préparent le café, et parce que ça devient ingérable, on cache tout ça derrière un grand mur blanc sur lequel on ne laisse plus que deux ou trois boutons. Total, on a soi-disant tout sous la main, mais finalement on ne peut plus classer ses mails comme on veut, un bug fait qu’on tond le café quand on croit visualiser ses rendez-vous, bref, sous une apparence simple et conviviale on se crée des servitudes volontaires et on se met à travailler n’importe comment en croyant être efficace.

N’oublions pas : le but principal annoncé au lancement de Caliopen était de sensibiliser les gens sur la confidentialité de leurs communications. IMHO, le faire sur le mail seulement aurait été déjà très bien. On a voulu, soi-disant pour attirer les gens et que ce soit plus pratique, agréger tous les moyens de communication. Ça me parait déjà trop, mais admettons. Alors, par pitié, n’en rajoutez pas !

Ou alors, considérez que la voiture et l’avion sont aussi des moyens de communication, et réclamez ou intégrez aussi un GPS et un système de réservation de vols ! :stuck_out_tongue_winking_eye:


#6

Dans un smartphone effectivement Google agenda et Gmail sont bien deux applications distinctes, cela n’empêche pas d’avoir des ponts entre elles de la taille de viaducs si ma mémoire est bonne.

Sur un PC, Gmail et Google agenda se traduisent par deux onglets distincts de navigateur mais là aussi les ponts sont nombreux. Depuis n’importe quel mail, dans Gmail je peux :
Créer un nouveau contact
Créer un événement qui s’affichera dans le calendrier et qui reprendra la date contenu dans le mail, la liste des destinataires comme invités, et l’objet du mail comme titre. Je peux également dans gmail valider des invitations à un événement reçu par mail et qui s’inscriront dans mon agenda.
Créer une nouvelle tâche, qui reprendra l’objet du mail comme titre, fera un lien vers le mail (sans doute le plus important), tâche à partir de laquelle je pourrai mettre une deadline qui s’affichera dans le calendrier.

Dans google calendar j’ai encore d’autres possibilités…


#7

Salut,

Avoir des applications simples, qui ne font qu’une chose et qui la font bien n’interdit nullement d’avoir des ponts, voire des viaducs entre elles. Sous Unix (comme sous GNU/Linux) il y a pipe dans tous les cas et d’autres “passerelles” plus ou moins larges pour certaines applications. Cela permet d’avoir des applications qui restent simples et faciles à maintenir, très complètes et avec un minimum de bugs.

Je ne dis donc pas du tout qu’il faut bannir l’agenda/calendrier, mais simplement que ça doit être une application à part. L’intérêt d’avoir des passerelles et même des viaducs entre l’agenda et le mail étant évident, rien n’empêche non plus d’en prévoir. Mais faire une usine à gaz qui veut tout gérer est le meilleur moyen d’avoir pour l’ensemble bien moins de fonctionnalités, bien moins de fiabilité et pas mieux voire pire en matière de facilité d’utilisation.

C’est d’ailleurs dans ce même esprit que je dis qu’il faudrait gérer séparément les différents protocoles : on le voit bien, vouloir les agréger pose des tas de problèmes, rend finalement chacun bien moins pratique à utiliser, on sacrifie pas mal de fonctionnalités quasiment indispensables, tout ça pour quels avantages ? IMHO bien peu en comparaison des multiples et graves inconvénients !


#8

C’est sans doute très justifié d’un point de vue technique.
Côté utilisateur final et pour reprendre le message initial de Julien :

Je pense qu’une partie des potentiels utilisateurs n’adoptera pas ce webmail tant que certaines de ces applications (tierces ou pas) ne seront pas là. Reste à savoir quelle proportion des potentiels utilisateurs cela représente.


#9

Je ne suis pas certain qu’il soit plus long de faire de bonnes applications séparées plutôt qu’une seule mauvaise usine à gaz tout en un. Selon mon expérience, c’est plus souvent le contraire !

Séparer les choses, c’est aussi s’ouvrir à la possibilité de travailler avec plusieurs calendriers existants, ce qui serait un énorme avantage susceptible d’attirer plus d’utilisateurs réticents à changer leurs habitudes, puisqu’ils pourraient ainsi conserver leur calendrier habituel.

Et comme il me semble assez évident que le calendrier est la dernière des priorités (qui voudrait d’un calendrier qui ne permet pas aussi de gérer ses mails ? :wink: ), il vaut probablement mieux essayer de voir s’il est possible d’avoir des passerelles vers des calendriers existants.